logo-mini

Êtes-vous sûr(e) de vouloir quitter le fil ?

Quitter

Oups… une erreur s'est produite !

Mon Irlande

Vous cherchez des idées ? Vous prévoyez un voyage ? Ou vous voulez juste vous faire plaisir ? Nous allons vous faire découvrir une Irlande qui vous est tout particulièrement destinée.

  • #Paysages
  • #CultureEtPatrimoine
  • #ActivitésDePleinAir
  • #SitesEmblématiques
MyICallOut_FindTheThings_EN_Desk_Above-Left MyICallOut_FindTheThings_EN_Desk_Above-Left

Oups… pas de connexion Internet

Si vous n'êtes pas connecté(e), vous pouvez toujours ajouter des éléments à Mon tableau. Les nouvelles recommandations en matière de voyage n'apparaîtront que lorsque vous serez de nouveau en ligne.

    Découvrez ce que l'Irlande vous réserve

    Oups… pas de connexion Internet

    Si vous n'êtes pas connecté(e), vous pouvez toujours ajouter des éléments à Mon tableau. Les nouvelles recommandations en matière de voyage n'apparaîtront que lorsque vous serez de nouveau en ligne.

    Mon tableau

    Les éléments sans emplacement physique ne s'affichent pas en mode cartographique.

    Votre tableau semble vide

    Trouvez l'icône en forme de petit cœur à côté d'Ireland.com. Il vous suffit d'appuyer sur le cœur pour ajouter des éléments à votre tableau !

    Emptyboard Emptyboard

    Paramètres du tableau

    Image de couverture de la galerie

    Visible par les personnes avec lesquelles vous partagez votre tableau

    Aucune image

    4281269753d44064af485ff31a51d5a3
    board-settings-sample-image-1
    board-settings-sample-image-2
    board-settings-sample-image-3
    board-settings-sample-image-4
    board-settings-sample-image-5
    board-settings-sample-image-6
    board-settings-sample-image-7
    equestrian-stud-BG equestrian-stud-BG

    Étalons et étoiles

    Lors de sa visite du haras national irlandais en 2011, sa majesté la reine Élisabeth II a levé le voile sur une bien curieuse sculpture commandée pour l'occasion

    • #Équitation
    • #TerresAncestralesD'Irlande
    • #ActivitésDePleinAir
    • #Équitation
    • #TerresAncestralesD'Irlande
    • #ActivitésDePleinAir
    equestrian-stud-inset1 equestrian-stud-inset1

    Haras national irlandais et jardins, comté de Kildare. ⒸShutterstock

    Conçue par Anthony Scott, Sea the Stars est une sphère creuse avec des signes du zodiaque, des constellations et un poulain. Elle reflète le lien avec la famille royale que cette prestigieuse ferme entretient depuis 120 ans et, plus particulièrement, le caractère fascinant de son fondateur : le colonel William Hall Walker.

    Dans un endroit où un animal peut valoir le prix d'une île, l'héritage du colonel reste le fil conducteur le plus intéressant d'une histoire d'étalons et d'étoiles.

    equestrian-stud-inset2 equestrian-stud-inset2

    Le colonel William Hall Walker, Haras national irlandais et jardins, comté de Kildare. ⒸShutterstock

    Regarder les étoiles

    En garnison en Inde avec l'armée britannique, William Hall Walker a développé une fascination pour les philosophies orientales, notamment le bouddhisme et l'astrologie. En 1900, il acheta le domaine de Tully, dans le comté de Kildare. Aujourd'hui, ses empreintes fantaisistes sont partout dans le haras et ses jardins japonais.

    Plus de 110 ans plus tard, les stratégies insolites de M. Walker sont aussi essentielles au succès du haras que le sol riche en calcaire sur lequel il repose.

    Même les brochures du centre indiquent que les politiques de Walker ont été décrites au fil des ans comme « inventives », « excentriques » et même « grotesques ».

    « Grotesque » semble être un terme quelque peu excessif. Cependant, la question a peut-être touché une corde sensible chez les entraîneurs dont les conseils sur les poulains n'ont pas été pris en compte au profit de leur thème astrologique.

    equestrian-stud-inset3 equestrian-stud-inset3

    Haras national irlandais et jardins, comté de Kildare. ⒸShutterstock

    Mauvais horoscope, mauvais cheval

    Le colonel consignait méticuleusement l'heure de naissance des poulains, et dressait lui-même leur thème astrologique. Si les étoiles ne lui inspiraient pas confiance, quelle que soit la lignée du cheval, celui-ci était vendu immédiatement.

    Dans le musée du cheval situé au haras, un livre d'horoscope dans une vitrine en verre est ouvert sur le dossier d'un poulain bai nommé Lord of the Sea. Le verdict n'est pas bon : « Saturne en Maison V… ne le prédispose pas aux courses ni à l'élevage… pas bon du tout, sauf pour la vente ».

    Dans les écuries, les lucarnes installées sur insistance du colonel, afin que les chevaux soient en mesure de voir la lune et les étoiles, sont encore visibles.

    La création du jardin

    Avoir fait venir du Japon le maître-jardinier Tassa Eida et sa famille, afin de concevoir les jardins, témoigne du projet ambitieux du colonel.

    Ces jardins, où se côtoient arbres, plantes, fleurs, pelouses, rocailles et plans d'eau, sont une métaphore de la vie humaine. Des centaines de tonnes de roche ont été transportées depuis Silliot Hill et de grands pins sylvestres adultes ont été replantés après avoir été transplantés de Dunmurray à Belfast. Le frère d'Eida vivait au Japon à cette époque, et à eux deux, ils ont organisé un affrètement depuis le Japon pour faire venir des lanternes en pierre, des plantes, des bonsaïs et une maison de thé de Fujiyama à Tully.

    equestrian-stud-inset4 equestrian-stud-inset4

    Haras national irlandais et jardins, comté de Kildare. ⒸShutterstock

    Venez pour les jardins, restez pour les chevaux

    Ce mélange de magnifiques jardins et d'excellents étalons a attiré des visiteurs du monde entier.

    Aga Khan III en a fait partie. Certains affirment que la plus grande contribution du colonel au patrimoine génétique a été d'introduire Khan dans les courses. Celui-ci a largement investi dans l'élevage équin irlandais, tout comme son petit-fils Aga Khan IV, de nos jours.

    Connexions royales

    L'un des chevaux préférés de la reine Elizabeth, Carrozza, vainqueur à Epsom, lui a été prêté par le haras. Lors de sa visite, elle a été informée des personnages et des histoires du haras, ainsi que de la figure énigmatique qui se cache derrière.

    Le sculpteur Anthony Scott a eu la chance d'échanger quelques mots avec Sa Majesté lors de l'inauguration de sa sculpture en hommage au colonel. « Elle l'a qualifiée d'ingénieuse », a-t-il déclaré. Pour un hommage d'un mot au colonel, ce n'est pas mal.