Oups... une erreur s'est produite !

Mon Irlande

Vous cherchez des idées ? Vous prévoyez un voyage ? Ou vous voulez juste vous faire plaisir ? Nous allons vous faire découvrir une Irlande qui vous ressemble.

FFFFFF-0 FFFFFF-0

    Découvrez ce que l'Irlande vous réserve

    Dun Aonghasa Inishmore County Galway Dun Aonghasa Inishmore County Galway

    Le pull d'Aran de renommée mondiale

    Du Wild Atlantic Way aux podiums du monde de la mode et même aux garde-robes des célébrités, le gros pull d'Aran reste tendance

    • #CultureEtPatrimoine
    • #WildAtlanticWay
    • #ÎlesIrlandaises
    Le comté de Galway
    Le comté de Galway
    • #CultureEtPatrimoine
    • #WildAtlanticWay
    • #ÎlesIrlandaises

    Si vous n'en avez pas acheté un l'hiver dernier, ne vous inquiétez pas. Les grosses mailles sont très à la mode, et le pull d'Aran, ample, décontracté et super cool, n'est pas prêt de disparaître.

    Redécouvert par des créateurs tels que JW Anderson, Christopher Kane et la marque de tricots à la mode Chinti & Parker, et porté par Taylor Swift, Harry Styles et Chris Evans dans une version folkorique dans le film À couteaux tirés, le pull en maille torsadée d'Aran connaît à nouveau un grand succès.

    Mais si vous voulez être authentique, vous devez revenir à la source originale : l'Irlande, et plus précisément, les îles d'Aran.

    inismeain-label inismeain-label

    Inis Meáin Knitwear

    Des tricots confectionnés avec assiduité

    L'année exacte de l'apparition du pull d'Aran continue de faire débat auprès des historiens ; toutefois, ce serait au début des années 1900. Les femmes très travailleuses des îles d'Aran situées loin de l'Irlande ont su saisir cette occasion et ont commencé à vendre leurs créations sur le continent.

    Chauds, pratiques et virils (eh oui, virils ; n'avez-vous jamais vu Steve McQueen porté un pull irlandais ?), ces pulls de « pêcheurs » étaient à l'origine confectionnés en laine brute. De plus, cela sous-entendait qu'ils étaient imperméables et qu'ils avaient rarement besoin d'être lavés. En revanche, ils ne sentaient pas très bon.

    Mais les pêcheurs n'en tenaient pas compte. Ils étaient au chaud. Et ce côté chaud est l'une des raisons pour lesquelles ils restent à ce jour les pulls préférés par temps froid.

    Des pulls de plus en plus prisés

    Dans les années 50 et 60, le commerce d'exportation des pulls d'Aran a connu une ascension fulgurante et ont rapidement fait leur apparition dans les magazines de mode et les garde-robes de régions les plus reculées. Le groupe folklorique irlandais the Clancy Brothers, qui a fait une apparition au Ed Sullivan Show en mars 1961, a contribué à la renommée mondiale du pull. Et grâce à qui ? Leur mère, bien sûr, qui avait fait parvenir à chacun de ses garçons un pull pour leur tenir au chaud pendant l'hiver glacial à New York.

    Inisheer Island Aran Islands Co Galway Inisheer Island Aran Islands Co Galway

    Inis Oírr Island, îles d'Aran

    Mythes et légendes

    Pour un pull, l'Aran a suscité une attention inhabituelle et a attiré de nombreux fans de célébrités (de Taylor Swift, Harry Styles à Sarah Jessica Parker et Bill Clinton). Cela s'explique en partie par le sens des traditions qui l'accompagne. Et en partie, les mythes qu'il a recueillis en cours de route.

    Certains de ces mythes peuvent être attribués à un touriste allemand qui n'a même jamais mis les pieds sur les îles. Heinz Kiewe aimait les belles histoires et en faisant des recherches sur l'histoire du pull, il en a conclu qu'il s'agissait d'un artisanat ancien remontant à plusieurs siècles. D'après lui, un pull d'Aran aurait même fait une apparition dans le Livre de Kells.

    En 1967, Kiewe a publié son livre intitulé The Sacred History of Knitting, dont les faits n'étaient pas tout à fait véridiques. Toutefois, les habitants se réjouissaient tellement de l'intérêt commercial suscité par les îles d'Aran qu'ils n'ont jamais contredit le livre de Kiewe, et bon nombre de ses récits perdurent aujourd'hui.

    Tarlach de Blácam, propriétaire d'Inis Meáan Knitwear, pense que le mythe selon lequel les familles pouvaient identifier leurs proches morts en mer grâce au modèle de leur pull est également faux. Mais ce n'est pas la faute de Kiewe.

    « La plupart des familles auraient eu leurs propres modèles », note Tarlach, « mais le mythe selon lequel les modèles identifiables et uniques que portaient les pêcheurs décédés a peut-être été ébranlé. JM Synge y a fait référence dans sa pièce Riders to the Sea (Cavaliers de la mer) et, depuis, ce mythe n'a cessé de prendre de l'ampleur. »

    aran jumper shutterstock_1488136226 aran jumper shutterstock_1488136226

    © Shutterstock

    Vêtements modernes sur Inis Meáin

    Complexe et unique (chaque pull peut compter jusqu'à 100 000 points), le pull d'Aran a évolué au fil du temps et est à présent un modèle qui ne ressemble plus du tout au pull traditionnel d'Aran.

    Installée sur l'une des îles d'Aran et utilisant du cachemire, du lin et des fibres de bébé alpaga, Inis Meáin Knitting Co est une entreprise qui a revisité le pull en lui conférant une touche très moderne. Ses créations sont vendues dans les boutiques et grands magasins du monde entier. Le propriétaire, Tarlach de Blácam, a déclaré : « Nous nous inspirons du patrimoine des îles d'Aran et produisons quelque chose de différent. »

    D'autres entreprises comme Aran Sweater Market et Carraig Donn proposent des modèles plus proches du style traditionnel. Pour les amateurs de tricot qui souhaitent réaliser leur propre pull, des modèles de pull sont également disponibles en ligne. Et des boutiques en Irlande proposent différents styles, formes et couleurs de cette merveille en laine.

    Bien que le pull d'Aran ne soit vraisemblablement pas aussi ancien que Kiewe voulait nous le faire croire, il n'en reste pas moins ancré dans la tradition irlandaise. Célèbre dans le monde entier, il vous tiendra certainement chaud. Cette icône de style sera un basique vestimentaire pour nombreuses années.